Bonjour,

Bienvenue sur Zen-Space !

Dans ce monde où tout va très vite, trop vite à mon goût, vous êtes de plus en plus nombreux à chercher des solutions pour retrouver ce qui vous manque le plus : la paix ! Relaxation, méditation, sophrologie, Qi Gong, Yoga... les techniques ne manquent pas et toutes ont le même but : la recherche de l'équilibre entre le corps et l'esprit qui vont vous amener doucement vers la sérénité, la quiétude et le bien-être.

Mais avant cela, il est important de connaître ce qu'est le stress afin de pouvoir se familiariser avec lui. A travers ces pages, vous saurez tout sur ce fléau qui envahit notre vie au quotidien. Bien souvent, le stress est considéré comme quelque chose de négatif, et pourtant, il n'y aurait pas de vie sans stress !

 

Zen-Space, est donc un site d'information sur le stress et les moyens de le gérer, et depuis quelque temps, un blog  dans lequel vous trouverez des conseils, des techniques de relaxation, des séances guidées,... Prenez le temps de lire les textes avec attention car ils sont très riches et n'hésitez-pas à me laisser vos commentaires ou me poser des questions que j'aurai plaisir à répondre.

Je vous invite également à visiter ma page Facebook en cliquant sur le lien dans le menu verticale, dans laquelle je fais partager des relaxations, des méditations de mes confrères thérapeutes, des articles trouvés intéressants, des webinaires et plein d'autres choses encore.

Et pour finir, Zen-Space, c'est aussi une playlist de musiques relaxantes que j'ai choisies tout spécialement pour vous (ne pas écouter via Chrome qui provoque des coupures).

J'espère que vous prendrez un réel plaisir à parcourir ce site.

Je vous souhaite à tous bien du bonheur !

                                                                                                                                                                 Florence

 

Images 5 2

La pensée de la semaine !

Les choses qui volent le bonheur de la vie ce sont les catastrophes qui ne sont jamais produites
Combien d’hommes et de femmes ont été frustrés de leurs chances de réussir dans la vie, faute d’avoir acquis une instruction que les parents, dans la crainte de malheurs qui ne sont jamais venus, ont renvoyée à plus tard, jusqu’à ce qu’il fût trop tard ?
Naturellement, il n’est pas question ici d’économie et de frugalité raisonnable, mais de cette désolante tendance à s’imaginer que “quelque chose pourrait arriver” qui fait supprimer jouissances, éducation, culture, voyages, livres, plaisirs innocents de toutes sortes, jusqu’à ce que les sensibilités se soient émoussées, que les facultés esthétiques soient mortes, et que les âmes se soient rétrécies, racornies dans une étroitesse que toute personne saine doit repousser énergiquement.
Pensez aux millions de créatures humaines que Dieu a placées sur cette terre joyeuse, pourvues de toutes les possibilités de jouir de la vie, et qui gaspillent leurs années les plus précieuses en gémissant et en redoutant que quelque malheur arrive !

Combien lamentables sont les figures anxieuses et ridées, les cheveux gris, l’expression morose de ceux qui se tourmentent à propos de maux imaginaire.
Pas 1 ride sur 100, pas 1 cheveu gris sur 1000, n’ont été causés par des chagrins réels. Les choses qui font blanchir les cheveux et qui creusent les beaux visages de cruels sillons, qui enlèvent au pas son élasticité, et volent le bonheur de la vie, ce sont les ponts qui n’ont jamais été traversés, les catastrophes qui ne se sont jamais produites.
Les chagrins et les épreuves qui tombent sur nous sont – sauf exceptions – de peu d’importance, comparés aux malheurs que nous redoutons, mais qui n’arrivent jamais.
Quel gaspillage d’énergies et de vies humaines entraîne cette funeste habitude de nous attendre toujours au pire ! Quelle somme de travail vous auriez pu accomplir avec la force mentale et physique que vous avez mise à craindre des maux imaginaires ! Que d’heures perdues pendant lesquelles vous avez ruminé ce que vous feriez si le désastre survenait !
O.S. MARDEN