L'apprentissage de la relaxation

Utilité et inconvénients de l'augmentation du tonus musculaire

Images 44

Le tonus augmente dès que nous percevons une menace ou une frustration, et que nous éprouvons de la peur ou de l'irritation.

Ce processus est un élément de la réaction d'alerte, dont la fonction est essentielle pour notre  survie en cas de danger. Cette réaction prépare l'organisme à des actions de combat ou de fuite, que le célèbre physiologiste Walter Cannon a appelé « fight or flight reaction ». Plus l'angoisse, la peur, l'irritation ou la colère s'intensifient, plus le tonus musculaire augmente, de sorte que nous disposions de ressources musculaires accrues pour agir de façon rapide et énergique. 
 
Il y a toutefois un revers à ce processus. Dans des circonstances qui ne sont pas réellement dangereuses, si nous sommes sur le « qui-vive » et que nous n'avons pas d'activité motrice importante, notre tonus devient excessif, dysfonctionnel. Lorsque cet état est fréquent ou chronique, l'hypertonie musculaire peut devenir une cause ou un facteur d'intensification de troubles somatiques, tels que la fatigue chronique, des douleurs musculaires (en particulier dans la nuque et le dos), la crampe de l'écrivain, le torticolis spasmodique, des céphalées de tension, des troubles oculaires, la dyspnée (induisant la lassitude, l'irritabilité), l'hypertension artérielle, des troubles cardio-vasculaires et gastro-intestinaux.

D'autre part, l'augmentation du tonus musculaire entraîne une intensification de la tension psychique et des émotions. Ce processus constitue un chaînon essentiel dans le cercle vicieux suivant : « Situation stressante  =>  anxiété et/ou irritation  =>  augmentation du tonus et de la respiration => sensation de trouble physique ou de sensations corporelles inquiétantes => intensification de l'angoisse et/ou de la colère, etc. ». 

Objectifs de l'entraînement à la relaxation

1.  Mieux gérer les réactions émotionnelles : 
 
La capacité de bien se relaxer est une composante essentielle dans l'apprentissage de la régulation des émotions et des impulsions. Dans cette méthode, l'apprentissage commence par des séances de relaxation relativement longues (environ 25 minutes) et profondes. Ensuite on effectue des exercices de relaxation rapide et moins profonde, pour arriver enfin à pouvoir se calmer facilement dans la plupart des situations stressantes.

Cet apprentissage est essentiel pour le traitement de tous les troubles anxieux (phobies, troubles obsessionnels, crises de panique, etc.), des réactions impulsives et des troubles somatiques dits « fonctionnels » (hypertension artérielle, céphalées de tension, dorsalgies, etc.). Il est également utile pour des personnes qui ne présentent pas de troubles psychologiques caractérisés, mais qui souhaitent diminuer le trac et d'autres réactions émotionnelles qui perturbent le déroulement optimal de leurs activités.

En devenant capable de diminuer la tension psychique et mentale dans une situation stressante, on parvient à mieux adopter une démarche de résolution de problème et l'on est psychologiquement plus efficace. La personne qui a suivi correctement une formation en relaxation devient plus sensible à l'augmentation de tensions corporelles, un indice capital pour enclencher une procédure d'autogestion consciente et éviter d'être pris dans un orage émotionnel. Elle devient capable de diminuer en quelques secondes le degré de tension et de se rapprocher ainsi de l'activation physiologique optimale pour le comportement souhaité. 
 
2. Diminuer le niveau général de stress : 
 
L'apprentissage méthodique de la relaxation permet de diminuer l'excès de tension musculaire et de tension psychique chez des personnes qui sont stressées de façon fréquente ou chronique. Cet apprentissage permet d'adopter un style de vie plus « cool », moins fatiguant (ce qui n'implique pas que l'on devienne amorphe !). Il permet ainsi de prévenir une série de troubles somatiques et psychiques. 
 
3. Se reposer rapidement : 
 
L'apprentissage de la relaxation permet de récupérer rapidement de l'énergie grâce à : 

- des séances de relaxation plus ou moins longues (10 à 30 minutes) et « profondes » (« relaxation-récupération » et « relaxation-prévention ») ;

- des « mini-relaxations » (quelques secondes ou minutes) réparties à travers la journée. 
 
En cas de surcharge de travail, il est préférable pour la santé de faire une pause-relaxation que de surconsommer des substances stimulantes, du café par exemple. 
 
4. Faciliter un sommeil réparateur : 
 
Lorsqu'on a appris à se détendre vite et bien, on parvient à s'endormir rapidement, on se rendort plus facilement en cas d'interruption du sommeil, on dort mieux, plus profondément. Le temps passé à dormir peut être écourté. 
 
5. Faire  des  expériences  de  sérénité 
 
On peut organiser des séances de relaxation profonde pendant lesquelles on écoute de la musique et/ou on visualise mentalement des scènes agréables. Ces séances permettent ce que Abraham Maslow appelait des « expériences de sommet », des moments particulièrement heureux et revitalisants. 
 

 

Place de la relaxation dans le Psychothérapie

Certaines difficultés psychologiques et somatiques se résolvent simplement par l'apprentissage de la relaxation selon le programme proposé : séances régulières de relaxation-repos et adoption quasi instantanée d'une attitude relativement détendue dès l'apparition de situations stressantes.

C'est le cas de troubles fonctionnels, tels que l'hypertension artérielle, des céphalées de tension, des maux de dos, certaines formes d'insomnie, etc. Pour nombre d'autres difficultés, cet apprentissage est un élément capital, quoique non suffisant (par exemple dans le traitement des phobies et des crises de panique) ou bien un élément très précieux, même s'il n'est pas indispensable (par exemple dans le traitement de certaines dépressions).

De toute façon, l'apprentissage de la relaxation apporte de grandes satisfactions à la majorité des personnes qui ont poursuivi l'entièreté de l'entraînement. Le temps investi est largement regagné grâce à l'amélioration de la qualité du sommeil, la diminution du stress et de la fatigue. 


 Micro relaxation

Edel TPV

La relaxation vous tente ?

Florence Vin / Sophrologue-Relaxologue / Praticienne EFT à Bucquoy 62116

06 82 74 99 47

 

 

 

Ajouter un commentaire